Besançon : Tout doit disparaître

En phase de démolition depuis hier, 270 logements presque vides de leurs occupants (3 familles restent à reloger) et répartis sur 3 bâtiments d\'une dizaine d\'étages vont progressivement disparaître du paysage de Besançon d\'ici la fin de l\'année, le long du Boulevard Churchill dans le quartier de Fontaine-Ecu. Les joies du renouvellement urbain !

Dans l\'idéal, la commune entrevoit donc de remplacer ces grands ensembles par des constructions à la fois plus petites, moins énergivores et capables de réunir des logements locatifs et destinés à la vente. Un désir encore lointain de mixité sociale mais aussi générationnelle puisqu\'une résidence d\'une quarantaine d\'appartements à destination des personnes âgées devrait également y voir le jour.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?