Cas de conscience

Mardi soir dans le Jura, un automobiliste s\'est trouvé face à un douloureux cas de conscience. Un chien a en effet traversé la route devant sa voiture, la collision était inévitable.
Alors que faire? Tenter d\'éviter l\'animal et par là même faire prendre des risques aux passagers de la voiture? Ou ne pas dévier de sa trajectoire et écraser le chien sans se poser plus de questions?
Le conducteur a choisi la première solution : une décision digne d\'un ami des animaux, mais qui n\'a pas vraiment été couronnée de succès... Car, en voulant à tout prix laisser la vie sauve à ce chien suicidaire, l\'homme a perdu le contrôle de sa voiture.
Bilan : l\'animal a tout de même été heurté et n\'a pas survécu à ses blessures, tandis que les trois passagers de la voiture, légèrement blessés, ont dû être conduit à l\'hôpital de Lons-le-Saunier.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?