Besançon : Ces jours où le crime ne paie pas

D'un côté, un couple tout disposé à s'en mettre plein la lampe pour pas un rond. De l'autre, un homme prêt à s'inventer des soldes inédites à -100 % pour renouveler intégralement sa garde-robe. Leur point commun (outre ce penchant pour le tout-gratuit) ? Celui d'avoir échoué hier et cette nuit dans leur tentative respective.

Attablés hier à la Taverne de Maître Kanter au pied de la City, les premiers, âgés d'une trentaine d'années, ne seront pas parvenus à mettre à mal la vigilance d'un serveur, attentif à leur manège.

Madame prétextant avoir oublié la carte bancaire pour justifier un aller (sans retour) vers la voiture, Monsieur en profitait à son tour pour sortir fumer… et surtout tenter de prendre la fuite avec sa belle.
Un pari à moitié réussi qui aura vu Bonnie disparaître sans son Clyde, rattrapé au vol et aussi vite livré aux autorités.

Si l'individu se sera alors avéré être en possession de deux cartes bancaires, aucune n'aura semblé lui appartenir. Pas plus d'ailleurs que le permis de conduire également trouvé dans ses poches. Quant à "ses" clefs de voiture, correspondant à un véhicule volé jeudi dernier à Baume-les-Dames, comment dire…

Autre histoire mais semblable issue dans le second cas, c'est suite au cambriolage d'une boutique dans le quartier Battant qu'un jeune homme aura lui aussi été interpellé plus vite qu'il ne l'aurait cru, cette nuit vers 3h30. L'heure étant plutôt inhabituelle pour se promener avec des sacs remplis de vêtements, la fashion victime aura rapidement été repérée alors qu'elle remontait le quartier, en direction du Fort Griffon.

C.R
Publié le mardi 24 septembre 2013 à 15h03

Confirmez-vous la suppression ?