Mamirolle (25) : Chauffard poids-lourd

De la même manière que la dépendance à l'alcool amène progressivement à augmenter les doses et à écluser comme du petit lait des bocks de tord-boyaux, sur la route, quand la vitesse n'arrive plus à leur procurer suffisamment d'adrénaline, il arrive tout autant que certains fous du volant redoublent d'efforts pour flirter toujours plus près avec le danger, au risque d'entraîner dans leur danse d'autres usagers de la route.

Pour l'exemple qui nous intéresse, aucun accident n'aura heureusement été à déplorer. Ce qui n'empêche pas de constater avec quelle parfaite inconscience un trentenaire jurassien s'est donc fait flasher à 116 km/h au lieu de 70, hier après-midi entre Pontarlier et Besançon, au volant d'un… poids-lourd : ce genre de véhicule qui généralement déblaie plutôt bien le passage en cas de perte de contrôle, et qui, dans le cas présent, transportait pour ne rien arranger quelque 3 000 litres d'huile de vidange, capables de changer n'importe quel bitume en patinoire, en un claquement de citerne !

Prié de s'arrêter avant d'avoir eu le temps de provoquer pareil désastre, le conducteur, contrôlé négatif aux dépistages d'alcool et de stupéfiants, s'est vu retirer illico son permis de conduire.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?