Chocolat !, une petite maison d'édition à croquer élue par Pauline Croze

La chanteuse Pauline Croze a choisi les éditions Chocolat !, installées dans un village de Franche-Comté, pour publier son premier livre pour la jeunesse, "La Maison qui ne voulait pas !", un conte poétique sur une demeure qui voit avec nostalgie ses occupants la quitter.

Illustré par Anne-Marie Hugot, cet album raconte les regrets d'une petite maison mélancolique qui souffre du départ de ses habitants, armés de cartons et de papier bulle. Ils ne reviendront plus, semblent déjà l'oublier et elle se souvient avec mélancolie des moments heureux.

Fille de psychanalyste et auteur de la chanson bien nommée pour accompagner ce conte, "Baiser d'adieu", Pauline Croze prête à cette maison une âme mélancolique et touchante. Ce sont ses premiers pas dans l'écriture de livres pour enfants.

"Nous sommes ravis de cette rencontre et j'espère que Pauline publiera d'autres livres chez Chocolat !", dit à l'AFP son jeune fondateur Raphaël Baud qui, après des études de médecine, de psychologie et de musique, est devenu graphiste, auteur puis éditeur. Il a aussi signé un album, qu'il publie, "Mademoiselle Bizarre", précise-t-il sur son stand du Salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil, orné d'une grande tablette de chocolat.

Sa petite maison d'édition, née il y a trois ans et sise dans un village de Haute-Saône, Bresilley, "un endroit que j'aime mais totalement inconnu et bien loin de Paris", sourit-il, propose aux 5-10 ans une vision graphique, poétique et populaire du livre pour enfants.
Pour les illustrations, "l'accent est mis sur la beauté graphique et chaque planche est une petite oeuvre d'art", assure-t-il.
Contrairement à d'autres, "il n'y a pas chez Chocolat ! de contenu directement éducatif, ni de sujets de société, Mes parents divorcent, J'ai deux mamans... Nos contes sont modernes mais éveillent plus l'imaginaire que la réflexion", relève Raphaël Baud.

Parmi ces ouvrages figure cependant un beau livre à offrir à Noël, aux enfants ou aux parents, "Petites histoires d'amour", quinze idylles qui tournent court et rappellent qu'aimer c'est parfois compliqué, même dans les contes de fées !

L. L.
Publié le jeudi 2 décembre 2010 à 13h34

Confirmez-vous la suppression ?