Le parquet confirme l'identité de l'adolescent décédé à Belfort

Le corps retrouvé mercredi près du château de Belfort est bien celui d'un adolescent disparu depuis quelques jours, a confirmé jeudi le parquet de Belfort sans expliquer les circonstances du décès.

Pierre Nasica, âgé de 16 ans, avait été vu pour la dernière fois samedi en début d'après-midi à la sortie des cours au lycée Condorcet de Belfort, a précisé à l'AFP le procureur Alexandre Chevrier. Il n'a pas souhaité commenter les informations d'un quotidien local faisant état d'un "règlement de compte en raison d'une dette liée à un trafic".
Selon le procureur, la victime était "un jeune sans histoires, issu d'une famille sans histoires".
Son décès serait toutefois d'origine criminelle, a indiqué une source proche du dossier. Le jeune homme avait en effet le visage tuméfié et les mains liées dans le dos par une cordelette.
Le parquet de Belfort s'est dessaisi de l'affaire jeudi au profit du pôle d'instruction de Montbéliard.

La direction du lycée où Pierre Nasica était scolarisé depuis septembre a décrit à l'AFP "un garçon très apprécié, autant par les professeurs que par les élèves". Il était "exemplaire, discret et intelligent", a souligné Gabriel Lienhard, le proviseur de l'établissement où une cellule d'aide psychologique a été mise en place.
Le corps de l'adolescent, habitant le pays de Montbéliard (Doubs) et scolarisé à Belfort, avait été retrouvé mercredi par la police sur un chemin au pied des fortifications du château de Belfort. Une enquête pour "disparition inquiétante" avait été ouverte à la suite de sa disparition samedi.

L. L.
Publié le jeudi 2 décembre 2010 à 14h37

Confirmez-vous la suppression ?