Besançon : Complètement frappés

A force de lui donner des coups, ils avaient eux-mêmes pris le leur : celui de toujours parvenir à berner leur praticien quant à l\'origine des lésions et hématomes dont souffrait régulièrement leur fillette, âgée de quelques mois.

Mais quand en ce jour de septembre 2010 était cette fois-ci diagnostiquée chez l\'enfant une fracture pariétale derrière le globe oculaire gauche, les choses s\'étaient soudainement gâtées pour ce couple de trentenaires bisontins.

Une simple chute dans la baignoire? « Mon œil ! » auront en effet pensé les médecins en voyant celui très enflé de leur jeune patiente, qu\'ils soupçonnaient donc d\'être victime de maltraitance. D\'où l\'ouverture d\'une enquête, la confirmation d\'une évidence, et la comparution des deux parents plus de trois ans plus tard, devant le tribunal correctionnel de Besançon, ce mercredi.

Reconnus coupables l\'un comme l\'autre, ils se sont vu infliger une peine d\'un an de prison dont 6 mois avec sursis.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?