Construction illégale au bord du Doubs (suite)

C'est l'épisode judiciaire de ces deux dernières années entre la Ville de Besançon et un de ses citoyens.

Souvenez-vous, Tino Achard avait construit une maison illégalement sans permis de construire en zone inondable aux Prés de Vaux. Le jugement rendu par le tribunal de Besançon a été confirmé cette semaine par la Cour d'Appel de Besançon : il doit procéder à la démolition de sa maison et devra s'acquitter d'une forte amende.

Mais l'épisode est loin d'être terminé, puisqu'il a décidé de faire appel de ce jugement devant la Cour de Cassation...

Aurélien CENTELLES
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?