Lons-le-Saunier : Coup de maître

Loin de nous l\'idée de vouloir en remettre une couche en dressant d\'elle un portrait peu reluisant, mais… après s\'être emmêlé par deux fois les pinceaux la semaine passée, la génération actuelle de cambrioleurs bisontins œuvre résolument dans l\'ombre des grands talents de la profession.

Pour vous brosser le tableau, outre divers bijoux et statuettes en ivoire, c\'est une dizaine de peintures qu\'un ou plusieurs prodiges jurassiens sont quant à eux parvenus à dérober début mars à un amateur d\'art, alors absent de son domicile de Lons-le-Saunier.

Ainsi, nous titrions mercredi dernier qu\' « il y a mieux [qu\'un cambriolage (raté) de boulangerie] pour gagner sa croute ». Et effectivement ! Avec plusieurs toiles de l\'école flamande du XVIIe siècle dans leur besace, ces voleurs-ci auront emporté pour plus de... 3 millions d\'euros de butin.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?