Grand Besançon : Bonté gracieuse !

A n'en pas douter, ça partait d'une bonne intention. Et pourtant, en ayant eu l'idée de faire don à son école d'un ordinateur qui ne lui servait plus, un employé de vie scolaire de la périphérie bisontine se trouve aujourd'hui entre les mains de la police.

Notre société individualiste serait-elle donc à ce point déjantée qu'il soit désormais aussi mal vu de prôner la charité ? On n'en est peut-être pas loin. Mais dans le cas présent, les reproches faits à ce pauvre bougre de 36 ans semblent a priori surtout liés à son… penchant pédophile, qu'auront laissé apparaître quelques images suggestives oubliées dans un coin du disque dur de son ancienne machine.

Une (mal)heureuse négligence ainsi sanctionnée d'une interpellation et d'un placement en garde à vue, au cours de laquelle le trentenaire aura notamment expliqué aux enquêteurs avoir forgé cette inavouable attirance dans la lecture de certains mangas…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?