Doubs : Coutumier du méfait

Devant les juges, il aura concédé que « ce qu[‘il a] fait n\'est pas bien ». Un mea culpa dont on ne sait trop quoi penser tant ce trentenaire désinvolte s\'entête au contraire depuis quelque temps à conduire régulièrement sans permis.

En effet déjà jugé et rejugé à ce sujet, c\'est la 6e fois qu\'il était convoqué devant la justice bisontine pour répondre en début de semaine de ce type d\'infraction… qu\'il a re-re-re-re-recommise le dernier coup en allant justement récupérer des documents concernant sa précédente condamnation pour défaut de papier rose. Ce qui vous en dit long sur l\'esprit de repentance réel de notre ami.

En fin observateur, le procureur aura d\'ailleurs lui-même souligné que l\'accusé « a vraiment la tête dure », inspirant ainsi au tribunal une peine de 4 mois de prison ferme… avec confiscation du véhicule.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?