Quingey (25) : Le camping des gros bleus

A \"coup sûr\", ça restera pour lui des vacances mémorables. Mais pas pour de très bonnes raisons. Car loin d\'avoir pleinement pu savourer son séjour au camping de Quingey, ce jeune homme a au contraire salement dégusté vendredi après-midi, en tentant de mettre fin aux abords du site à une altercation opposant une femme à son compagnon SDF d\'une vingtaine d\'années… déjà condamné 9 fois (sur 11) pour violences, et de surcroît sous la double emprise de l\'alcool et du cannabis ce jour-là. Ce qui dès le départ n\'augurait rien de bon…

Et effectivement ! Réagissant très mal à l\'intervention de notre médiateur improvisé, l\'homme en furie l\'aura aussitôt roué de coups avant de le poursuivre, le rattraper et… finalement lui sauter dessus à pieds joints.

Parvenant néanmoins à s\'enfuir par la suite, la victime prenait alors la direction de son campement pour alerter son père. Lequel, agent de sécurité de profession, s\'équipait sans tarder d\'une bombe lacrymogène pour calmer les ardeurs de l\'agresseur… qu\'il croisera (et gazera) armé d\'un couteau de cuisine.

Mis en fuite après en avoir ainsi pris plein les mirettes, ce dernier était interpellé peu de temps après par les gendarmes. Non sans avoir tenté de repartir à l\'offensive, une fois sa vue recouvrée.

Présenté hier en comparution immédiate, il a été placé en détention provisoire dans l\'attente de son procès fixé au 22 juillet. Ce qu\'il aura pour le coup plutôt bien accepté, en affirmant se « trouver bien » en prison.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?