Exincourt (25) : Crime sur crime

Dans la nuit du 9 au 10 juin dernier, le moins que l'on puisse dire de ce cambrioleur, c'est qu'il n'y était pas allé de main morte (ou avec le dos de la cuillère, selon votre préférence). Entré chez une vieille dame paisiblement endormie dans son lit, il l'avait violemment frappée à la tête en vue de lui soutirer de l'argent. Une agression dont on a depuis appris qu'elle avait été réalisée au burin (!)… par un individu de 38 ans récemment tombé dans les filets des autorités.

Interpellé au départ pour son implication supposée (puis confirmée) dans l'incendie criminel ayant ravagé pas plus tard que ce week-end les locaux d'une association d'Exincourt, l'homme a en effet reconnu de surcroît être l'auteur de ce cambriolage musclé, qu'il aurait mené sur un coup de tête après s'être avalé deux bouteilles de vin.

Mis en examen pour vol et tentative de meurtre dans cette affaire, il a été placé en détention provisoire.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?