Doubs : A consommer avec modération

Dans l'hypothèse où vous ne sauriez pas déjà que l'eau nous est chère, la préfecture du Doubs profite de cette période de sécheresse pour vous le rappeler de la plus belle des manières !

En effet, alors que le niveau des rivières et nappes phréatiques est descendu bien bas en ce début d'été, sachez qu'il pourra vous en coûter jusqu'à 1 500 € d'amende, en cas de non respect des mesures de restriction récemment entrées en vigueur dans la grande majorité du département.

Valables 3 mois si aucune amélioration n'est à signaler d'ici là, elles visent notamment à interdire le nettoyage des véhicules ailleurs que dans les stations prévues à cet effet, le remplissage des piscines privées de plus de 2 mètres cube, ou encore l'arrosage des pelouses et espaces verts (hors potagers).

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?