Besançon : Crissements éternels ?

A la longue, il était à parier que cela ne dure pas. Et ça se confirme aujourd'hui : après s'être évertuée durant plusieurs mois à graisser les rails avec un succès tout relatif, Besançon va d'ici peu procéder directement à des modifications sur son tram pour tenter d'atténuer dans les virages ses grincements parfois désagréables. Ou « améliorer ses caractéristiques de frottement », si vous préférez la version officielle.

Pour ce faire, le profil de toutes les roues de ses 19 rames va être revu et corrigé. Ce qui ne signifie pas pour autant que le problème sera réglé. Car même si tout est fait « pour améliorer les choses », Pascal Gudefin, responsable du projet tram, note que « la plupart des villes qui ont choisi un tram sur rails […] doivent faire face à ce problème ».

On attend donc de voir (ou plutôt d'entendre) les changements que vont apporter ces ajustements.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?