Besançon : Sauvagerie juvénile

A la différence de l\'hôtel de ville qu\'on aurait préféré ne pas voir flamber, à Besançon, cela faisait plusieurs jours que l\'on brûlait d\'impatience de les retrouver. Et c\'est apparemment chose faite ! En milieu de semaine dernière, les assaillants présumés d\'un VRP breton et de deux étudiants ont en effet été interpellés : il s\'agit de deux jeunes de 17 et 18 ans, dont le plus âgé est déjà rompu à l\'exercice des vols et violences… que ni l\'un ni l\'autre n\'ont assumés dans le cas présent.

N\'échappant pas pour autant à une mise en examen pour « extorsion aggravée et séquestration aggravée », ils ont respectivement été placés en centre éducatif fermé et en détention provisoire dans l\'attente de leur jugement… qui ne concernera donc pas la quatrième agression des hauts de Battant, pour laquelle la police privilégie une autre piste.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?