De l\'adultère aux violences conjugales, à Pont-de-Roide

Mercredi soir, un mari trompé a emmené son épouse dans une forêt suisse, afin d\'y avoir une explication musclée.

Le couple vit à Pont-de-Roide, dans le Doubs. Le mari, un homme de 53 ans, soupçonnait son épouse de 44 ans de le tromper avec un collègue. La femme a accepté de s\'expliquer, mais pas devant les enfants. Tous deux sont donc partis en voiture, pour une destination inconnue.
Dans la soirée l\'une des filles du couple s\'est inquiétée de ne pas voir ses parents rentrer et a prévenu les gendarmes.

Il a fallut attendre encore quelques heures pour savoir ce qu\'il s\'était passé.
Le couple était allé se disputer en paix dans une forêt suisse. La femme ayant reconnu avoir été infidèle, son époux s\'est mis en colère. Il a alors violemment frappé sa compagne au visage et aux côtes. Celle-ci, mince et mesurant à peine 1,50 mètre, n\'a guère pu se défendre...

Après cette dispute, la femme est rentrée à son domicile de Pont-de-Roide, seule et en voiture.
Son époux quant à lui n\'a retrouvé sa maison que le lendemain, après un voyage à pied.

Malgré les violences qu\'elle a subit, la dame a refusé de porter plainte sous prétexte qu\'elle culpabilise d\'avoir été infidèle.
Les gendarmes ayant été prévenus, cette affaire pourrait toutefois ne pas en rester là. Suite à l\'audition du mari, la justice devra décider si des poursuites sont engagées ou non contre lui.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?