Besançon : De mieux en mieux

Qui a dit qu\'à Besançon les incendies criminels étaient la chasse gardée des 408, de Planoise et du quartier Saint-Claude ? Certainement pas l\'individu qui ce midi (avec l\'aide possible de complices) a balancé deux cocktails Molotov dans le hall du rez-de-chaussée de l\'ancien hôtel de ville, en plein cœur de la capitale comtoise, sur la place du 8 septembre…

Par chance, le sinistre, qui a gagné deux étages de l\'imposant bâtiment du 14e siècle, n\'a fait que deux blessés légers : un patron de bar et un passant ayant inhalé des fumées en tentant d\'éteindre le feu.

Quant au pyromane présumé, un éclopé assez peu fute-fute pour avoir cru pouvoir s\'enfuir avec ses béquilles, il a été interpellé non loin des lieux quelques minutes plus tard. Il s\'agirait d\'un quinquagénaire déjà bien connu des services de police.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?