Valentigney (25) : Déformation professionnelle

Rattaché depuis 3 ans à la caserne de Valentigney en tant que sapeur-pompier volontaire, un jeune homme de 22 ans a démontré ce week-end à quel point le feu sacré du métier brûlait en lui… mais surtout dans les containers à papiers qu'il avait pris pour habitude d'enflammer consciencieusement, pour mieux les éteindre ensuite dans son costume de scène. Le mythe du pompier pyromane n'en est donc pas un.

Bien placés pour savoir qu'il n'y a généralement pas de fumée sans feu, ce sont ses collègues, étonnés de devoir multiplier les interventions pour incendies de poubelles lorsqu'il était de service, qui auront découvert le pot aux roses.

Une révélation que les pompiers auront en fait provoquée d'eux-mêmes vendredi soir après deux premiers départs de feu douteux au centre-ville (et signalés par le suspect lui-même), en faisant part de leur fausse crainte de voir flamber un troisième container dans la rue de Baume. Ce qui n'aura pas manqué d'inspirer le jeune bénévole, tout disposé à concrétiser cette prophétie un peu plus tard dans la nuit… sous les yeux d'un collègue placé en embuscade.

Ainsi "grillé" en flagrant délit et remis aux forces de l'ordre, le jeune soldat du feu aura reconnu au cours de son audition avoir été à l'origine d'au moins 7 incendies depuis début juillet… dans l'unique but d'assurer par la suite sa noble mission.

Un amour un peu trop ardent de la profession qui l'aura conduit à être déféré dès hier au parquet de Montbéliard, où aura été prononcée sa mise en détention après ouverture d'une information judiciaire pour « dégradation par incendie ».

C.R
Publié le lundi 22 juillet 2013 à 10h59

Confirmez-vous la suppression ?