Dégradations et tags insultants sur le temple maçonnique de Lons-le-Saunier

La porte du temple maçonnique de Lons-le-Saunier a été incendiée mercredi soir et des tags incriminant les francs-maçons ont été inscrits sur la façade, a-t-on appris vendredi auprès de la mairie.

Selon Jacques Pélissard, député-maire (UMP) de la commune jurassienne, c'est la première fois que le temple maçonnique de la ville est visé. La porte du local a été incendiée à l'aide d'un liquide inflammable, a-t-il précisé.
Selon des sources concordantes, les inscriptions accusent les francs-maçons d'être des "menteurs" et des "escrocs"
.
"Je suis un fervent partisan d'un tissu social fort et c'est inacceptable de contester ainsi la pensée, l'opinion politique ou la philosophie d'un groupe. Ces actes sont étonnants et choquants à une période où il faut respecter l'autre", a déclaré Jacques Pélissard.

Le commissariat de police et le parquet de Lons-le-Saunier étaient injoignables vendredi dans la matinée.

L. L.
Publié le vendredi 24 décembre 2010 à 15h11

Confirmez-vous la suppression ?