Des ados chanteurs interdits de concert dans le Jura

La semaine dernière, la préfecture du Jura a interdit au groupe Carbon Airways de se produire. En cause : l'âge et la scolarité des deux membres du groupe.

Eléonore et Enguérrant, respectivement 15 et 14 ans, sont frères et soeurs et originaires du Doubs. Passionnés de musique depuis des années, ils ont créé le groupe Carbon Airways. Ils composent eux-mêmes leur musique, de l'électro indie pêchu. Depuis un an, un entrepreneur de spectacle jurassien leur permet de se produire régulièrement en France et à l'étranger.
Parallèlement à cette carrière musicale, les deux adolescents suivent une scolarité classique.
Un parcours sans faute, qui ne remporte toutefois pas l'adhésion de la préfecture du Jura.

Les jeunes artistes auraient dû se produire la semaine dernière au Moulin de Brainans. La commission départementale d'emploi des enfants de moins de 16 ans dans le spectacle a toutefois mis son veto et a annulé le concert.
Selon eux, les adolescents font de plus en plus de spectacles, et cela au détriment de leur scolarité.
La préfecture a bien précisé qu'elle n'entend pas interdire totalement les représentations aux Carbon Airways, seulement les protéger de la notoriété. Elle leur propose donc aujourd'hui un choix : "soit ils baissent la fréquence de leurs spectacles, soit ils adoptent un autre mode de scolarité comme le font les sportifs de haut niveau".

L'entrepreneur de spectacle de son côté a rappelé qu'il impose un cadre rigoureux aux représentations des ados : pas plus d'un concert par mois et pas après 23h.
De même les jeunes artistes et leur famille ne comprennent pas la décision de la préfecture : "Ils ne font rien de mal, ils veulent juste se faire plaisir en partageant leur univers musical. Ils ne brûlent pas de voitures et travaillent bien à l'école, alors pourquoi est-ce qu'on vient leur chercher des histoires, ils n'ont pas le droit de rêver bon sang?". Et de rappeler qu'à leur âge, Elsa et Vanessa Paradis "étaient sur tous les plateaux télés"...

R. Hingray
Publié le jeudi 17 novembre 2011 à 16h38

Confirmez-vous la suppression ?