Franche-Comté / France : Des bâtons dans les roues

A l\'initiative de l\'Association des Paralysés de France s\'est tenue hier à Besançon et dans bien d\'autres villes une journée de mobilisation nationale pour plaider la cause des personnes physiquement handicapées.

Car oui, concernées par une loi de 2005 prévoyant que transports en commun et bâtiments publics leur soient pleinement accessibles à partir de cette année, elles sont aujourd\'hui encore très loin de pouvoir circuler n\'importe où \"librement\" avec leurs fauteuils : en effet, alors que nous avions notamment déjà parlé il y a quelque temps du retard accumulé par les municipalités et commerces dans leurs aménagements, celui-ci a depuis fait l\'objet d\'une série de dérogations de la part du gouvernement, qui a ni plus ni moins reculé l\'échéance de ces mises en conformité de 3 à 9 ans selon les cas…

De quoi donc susciter la grogne légitime de l\'APF, déjà échaudée par une loi prônant dès 1975 l\'accessibilité des nouvelles constructions publiques aux personnes handicapées. Laquelle n\'a réellement commencé à être prise au sérieux que dans les années 90. Et encore…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?