Besançon : Des dépenses à mesurer

Depuis le 30 septembre et pour la quatrième année consécutive, la commune de Besançon met à la disposition de ses habitants (locataires comme propriétaires) et de ses professionnels une mallette destinée à déterminer si leur logement ou lieu d'activité leur revient cher à l'année. Un calcul facile à faire si l'on s'en tient aux taxes et autres loyers, mais qui devient tout de suite plus compliqué sous l'angle des dépenses énergétiques.

Pour peu donc que vous soupçonniez de travailler dans l'hôtel des courants d'air ou encore de vivre dans un absorbeur d'humidité à en juger la moisissure qui décore vos murs, il vous est permis jusqu'au 15 avril d'évaluer la réelle ampleur du désastre, en réservant la batterie d'outils que l'on vous propose d'emprunter pour un maximum de quatre jours, contre une pièce d'identité, un justificatif de domicile… et un chèque de caution de 800 €.

Comprenant notamment un wattmètre (disponible seul contre une caution de 50 €), un thermo-hygromètre, un débimètre et une caméra thermique pour mesurer diversement la consommation électrique, le taux d'humidité, le débit d'eau écoulée à la minute et les défauts d'isolation, la mallette permet ainsi de calculer les pertes énergétiques et, le cas échéant, de prétendre à des économies substantielles… qui pourront avant tout nécessiter des travaux. Sur les 200 personnes ayant eu recours à ce matériel l'an passé, plus de la moitié a d'ailleurs jugé utile d'engager par la suite des démarches de rénovation.

Si l'envie de vous faire peur pour la bonne cause vous intéresse donc pareillement, vous pouvez sans attendre prendre contact avec la direction Maîtrise de l'Energie au 03 81 41 53 93. A partir de la réservation, un délai moyen de 15 jours est constaté avant le prêt de la mallette, qui devra être retirée et surtout être rendue au Centre Technique Municipal de Besançon, 94 avenue Clémenceau.

C.R
Publié le mardi 5 novembre 2013 à 13h17

Confirmez-vous la suppression ?