Besançon : Des gens bien mal lunés

A ce sujet, il nous faut avouer qu'on était jusqu'alors plutôt sceptiques. Mais au vu de ce qui s'est passé la semaine dernière à Besançon, le doute n'est plus permis : la lune semble bel et bien avoir des effets sur l'Homme. Et l'on ne parle pas que de simples troubles du sommeil !

Jugez plutôt. Dans la nuit de mercredi à jeudi, alors que notre satellite entamait un nouveau cycle, trois individus (par ailleurs bien imbibés) s'en sont par exemple pris sans raison à un jeune homme d'une vingtaine d'années qui rentrait chez lui vers 4h du matin. Violemment frappé dans le quartier Battant sous cette nouvelle lune, il aura notamment perdu une dent, sans que ses agresseurs présumés n'aient expliqué (ni même reconnu) les faits, au cours de leur garde à vue.

Et si encore il n'y avait que ça ! Dans la continuité, vendredi soir aux environs de 21h, 5 véhicules stationnés rue Andrey dans le quartier Saint-Claude ont apparemment eux aussi souffert du comportement perturbé d'un ou plusieurs individus qui leur auront mis le feu… La triste apothéose de cet incroyable vent de violence nocturne ayant enfin été atteinte samedi vers 23h à Planoise, dans la rue de Cologne, où un homme de 35 ans est mort après avoir été blessé à la carotide, dans des circonstances encore floues.

Quant à savoir si la lune a aussi pu favoriser hier une autre envie de meurtre survenue cette fois en pleine journée dans le quartier de Montrapon, c'est une autre histoire ! La seule certitude actuelle étant que la jalousie n'aura pas été étrangère à cette agression menée au couteau par un trentenaire, vis-à-vis d'un homme de 27 ans qui sortait du domicile de son ex-compagne.

Transportée dans un état préoccupant au CHU Minjoz, la victime, poignardée à plusieurs reprises, serait aujourd'hui hors de danger.

.
Publié le lundi 29 septembre 2014 à 13h02

Confirmez-vous la suppression ?