Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
21
Besancon
Jeu
35
Ven
33
Sam
29
Dim
31
CPAM
 
Toute l'actualité
 Des grandes vacances qui raccourcissent?
Envoyer à un ami par email

L'information tourne en boucle sur le web, retransmise par des centaines d'adolescents en colère : le gouvernement voudrait raccourcir les vacances d'été, plus connues sous le nom de "grandes vacances"!
Une rumeur certes révoltante, mais totalement fausse! Voilà qui va être difficile à faire comprendre aux collégiens et lycéens qui descendent déjà dans la rue afin de manifester contre cette réforme fantôme...

A l'origine de cette rumeur, il y a l'annonce d'un prochain débat national sur le rythme scolaire des élèves français. Une réforme de l'école est en effet réclamée depuis longtemps par les parents comme par les professeurs : les enfants français travaillent plus que leurs camarades européens (914 heures de cours par an contre 777 en Finlande) sur une durée plus courte (l'année scolaire dure 35 semaines en France contre 38 en Finlande).
Une assiduité qui ne donne par pour autant de meilleurs résultats : les petits français sont loin d'avoir d'aussi bons résultats que leurs voisins européens, ils sont également plus fatigués, plus stressés, et plus déprimés! Bref, il est temps d'agir...
Plein de bonne volonté, le ministre de l'éducation Luc Chatel a annoncé qu'il faudrait probablement revoir l'organisation des vacances scolaires, et il a vaguement émis l'idée d'un raccourcissement des vacances d'été.
Juste une hypothèse, qui a rapidement été reprise sur internet et tout aussi rapidement déformée : selon certains sites soi-disant bien informés, les grandes vacances pourraient dès 2011 ne plus durer qu'un mois, au lieu des deux actuels!

On comprend qu'une telle nouvelle ait révolté les adolescents, les vacances étant ce qu'ils préfèrent dans le système scolaire actuel.
Dès la mi-avril, des groupes contre cette soi-disant réforme apparaissaient sur Facebook, rassemblant des centaines de jeunes en seulement quelques jours. Plus grave, des manifestations ont été organisées, souvent via des réseaux sociaux. Ainsi la semaine dernière, des collégiens sont descendus dans la rue dans plusieurs villes de France afin de crier leur mécontentement.

Ces réactions en série étonnent l'UNL, un des principaux syndicats lycéens, qui essaie aujourd'hui de convaincre ses délégués que "Un mois de vacances d'été, il n'en a jamais été question!".
Le syndicat craint que cette rumeur ne soit en fait qu'une simple blague lancée par sms, et qui aurait été mal interprétée.

Avant même son lancement, le débat sur l'école provoque donc déjà la colère des principaux concernés. Voilà un sujet qui devra être mené avec tact par le gouvernement, sous peine de nouvelles grèves lycéennes...

R. Hingray
actualités Besançon Publié le mercredi 19 mai 2010 à 11h00
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de magdalena25
“Même si ils réduisaient les grandes vacances ce ne sera jamais d'un mois. En tout cas ce ne serait pas un mal de les raccourcir un peu histoire d'instaurer un rythme scolaire un peu plus échelonné.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 mai 2010 à 14h11
Réaction de fantasik
“Je travaille dans l'animation, et pour moi cette question mérite d'être étudiée.
La journée d'école, en primaire particulièrement, est très longue. On demande un effort d'attention sur la durée qui est difficilement supporté par les enfants. Plus incroyable, alors même que la capacité d'attention augmente avec l'âge, le temps de classe est le même de la petite section de maternelle à la fin du CM2. A cela s'ajoute, pour les élèves déjà en difficulté, les heures d'aide individualisées alors même qu'ils ont généralement du mal à maintenir leur attention en classe. Les enfants qui arrivent au périscolaire sont fatigués.
Je dis que la question mérite d'être posée, parce que le problème est très complexe : bien des enfants sont en collectivité dès 7h30 le matin et jusqu'à 18h30 voire 19h le soir, pour satisfaire aux horaires des parents. Ces accueils ne permettent pas à l'enfant de se reposer après une journée d'école : il faut supporter ses camarades, le bruit souvent, et se soumettre à des règles que la vie en collectivité rend obligatoire. Réduire les horaires de classe ne supprimera pas ce problème et d'autres solutions sont à trouver. (personnellement je n'ai aucune idée de ce qu'il faudrait faire pour réduire la journée de l'enfant, et j'espère qu'un débat sur le sujet permette d'éclaircir un peu la chose : on ne peut pas écarter le problème des horaires des parents de la réflexion, et je vois mal comment on peut sortir de ce bourbier dans une société qui est prête à remettre en cause là pause du dimanche).
S'attaquer au grandes vacances, pourquoi pas : ça résout au moins le problème du respect des rythmes travail-repos sur l'année (en équilibrant les périodes école-vacance dans le respect des temps de synchronisation-désynchronisation) mais si les journées de l'enfant restent aussi longue, on ne fait que la moitié du boulot.
Je passe les concours de l'enseignement, et personnellement, je suis pour raccourcir les vacances d'été (comme quoi on peut faire ce job en pensant à autre chose qu'aux vacances). J'ai été élève dans d'autres pays, j'ai apprécié mes vacances, pourtant plus courtes qu'en France. J'ai aussi aimé commencer le matin à 9h, finir à 15h30 l'école et participer à des activités plus ludiques le reste de la journée (il ne faut pas se leurer, on apprend beaucoup dans les clubs de sport, dans les clubs de journalisme... une journée d'école en France est trop longue pour que les élèves puissent supporter ces activités en fin de journée : on voit les parents qui inscrivent leurs enfants à plein d'activités diverses et dont les enfants ont du mal à suivre le rythme, une journée d'école plus courte c'est une journée qui permet des activités sportives et culturelles plus diversifiées). ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 mai 2010 à 18h55
Réaction de fantasik
“Diantre, j'ai écrit tant que ça :s
Désolé ^^ ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 mai 2010 à 18h56
Réaction de magdalena25
“Je partage ton avis, pour ma part ayant aussi séjournée à l'étranger les vacances d'été étaient plus courtes et la répartition sur l'année était différente. Le matin on prenait à 7h et on terminait à 15h mais là c'était différent dans le sens où on suivait le rythme du soleil (scolarité dans un pays d'outre-mer). Les journées semblaient moins longues et je n'ai jamais vu de problème à ce que les "grandes vacances" soient plus courtes.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 19 mai 2010 à 20h14
Réaction de crys
“Je suis pour la réduction des vacances scolaires d'été,bien souvent les 15 derniers jours voire le dernier mois les enfants sont désoeuvrés.
Ecole le matin,sport ,découverte de la nature et de tout ce qui nous entoure l'après midi.
Il n'y a pas besoin d'être assis sur une chaise devant un tableau durant des heures de classe pour apprendre.
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 20 mai 2010 à 16h53
Réponse de fantasik
“Je suis bien d'accord... mais qui s'en charge ? Je vois mal un instit emmener sa classe de 30 gamins tout seul dans la nature pour des raisons évidentes de sécurité. Comment s'assurer que tous les enfants aient accès à ces activités si ce n'est dans le cadre de l'école, et dans ce cas, qui paye ? Ce n'est vraiment pas facile à gérer. Il y a du boulot pour régler ce problème.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 20 mai 2010 à 17h25
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr