Des sangliers pendus aux grilles de la préfecture de Vesoul

Les agriculteurs de Haute-Saône en ont marre que les sangliers saccagent leurs terres, et ils entendent bien le faire savoir!

80 adhérents de différentes fédérations agricoles ont suspendu hier soir deux sangliers aux grilles de la préfecture de Vesoul. Ils veulent ainsi dénoncer la surpopulation de ce gibier "qui a causé pour 700 000 € de dégâts" dans les fermes haut-saônoises l'année dernière.
Les agriculteurs souhaitent donc que la Préfecture supprime la règle des 50 kilos, qui interdit d'abattre les sangliers de moins de 50 kilos.

Malgré cette règle, plus de 6000 sangliers ont tout de même été abattus l'année dernière en Haute-Saône, contre une centaine seulement il y a 40 ans.
La Préfecture, consciente de cette abondance, recense actuellement les zones les plus peuplées afin d'y organiser des battues.

R. Hingray
Publié le mardi 28 septembre 2010 à 16h42

Confirmez-vous la suppression ?