Des vaches un peu trop bruyantes à Beutal

Les néo-ruraux aiment la campagne; ils ont d'ailleurs quitté la ville pour s'installer au vert. Les bruits de la campagne en revanche... ils s'en passeraient bien!
Certains se plaignent des coqs qui chantent tôt le matin, d'autres ne supportent pas le carillon des cloches à toute heure du jour et de la nuit. Un habitant de Beutal, dans le Doubs, a quant à lui décidé de partir en croisade contre les cloches des vaches.

L'homme s'est installé dans ce village de 280 habitants il y a deux ans. La vie pourrait y être douce et tranquille si un agriculteur ne mettaient régulièrement des vaches à paître à côté de la maison de ce nouvel habitant.
Car le cou des 8 bovins est orné d'une cloche, dont le bruit incessant empêche de dormir cet ouvrier qui travaille souvent de nuit.

L'homme a donc fait appel à un conciliateur de justice. Celui-ci a demandé à l'agriculteur de "faire un geste de bonne volonté en mettant un terme au trouble de voisinage" provoqué par le bruit des cloches.
Une solution qui ne satisfait ni l'agriculteur, ni le maire de la commune.

Le propriétaire des vaches a exprimé sa surprise aux caméras de France 3. D'une part, "son grand-père et son père ont toujours mis des cloches" à leurs vaches, et cela n'a jamais contrarié qui que ce soit.
D'autre part, le nouveau venu a longtemps habité à côté d'une ligne de chemin de fer, autrement plus bruyante que les cloches de quelques vaches.
L'agriculteur a donc déclaré qu'il ne céderait pas.

Une décision qu'approuvent beaucoup d'habitants de Beutal, dont le maire. Ce dernier a affirmé que supprimer les cloches des vaches serait "porter un préjudice à la ruralité".

Si l'agriculteur et l'ennemi des cloches ne trouvent pas un terrain d'entente, la justice devra trancher : les vaches de Beutal sont-elles autorisées ou non à sonner?

R. Hingray
Publié le mardi 27 juillet 2010 à 15h46

Confirmez-vous la suppression ?