Donald Trump président : et si l\'on appliquait son programme en Franche-Comté ?

Donald Trump vient d\'être élu président des États-Unis d\'Amérique cette nuit. Ce nouveau leader du monde libre n\'a pas sa langue dans sa poche et son programme avait fait grincer des dents.

Nous allons voir ce qui se passerait en Franche-Comté si l\'on appliquait les promesses de Trump à notre région.

Construction d\'un mur pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté



Une des promesses les plus fortes est la construction d\'un mur entre la région et les autres régions françaises.

Ce mur viendrait isoler pour de bon la Franche-comté et la Bourgogne puisque – dans cette hypothèse – la fusion et la grande région Bourgogne-Franche-Comté est le symptôme d\'une mondialisation ratée.

Expulsion de tous les Bourguignons



Qui dit mur de séparation dit aussi expulsion : plus de 5 000 Bourguignons résidents en Franche-Comté devront retourner dans leur région.

Fin de la Sécurité sociale



Plus de « sécu » et plus de soins remboursés par l\'État !

Cela voudra donc dire que les cotisations sociales vont baisser mais qu\'il faudra souscrire à une assurance-maladie privée.

Isolationnisme et autarcie



Pour monsieur Trump, le problème c\'est le libre-échange.

On ne devrait donc plus pouvoir importer de la moutarde de Dijon en Franche-Comté et produire sa propre moutarde qui serait donc de la moutarde de Besançon !

De même les vins de Bourgogne et des autres régions seront logiquement très fortement taxés.

Baisse des impôts



Voici, peut-être, une bonne nouvelle. Une grande baisse des impôts pour tout le monde, contribuables comme entreprises, devrait être votée dès l\'année prochaine.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?