Besançon : Du déjà-montré

On aurait aimé ne pas donner plus de poids à ce type d\'idée reçue. Mais force est de reconnaître que parmi les SDF, il existe quand même de sacrés branleurs ! La confirmation nous est venue ce samedi de Besançon, où un vagabond de 45 ans s\'est effectivement masturbé devant une passante, près du parc des Glacis. Et ce n\'était pas une première.

Porté cet après-midi-là par plus d\'un gramme d\'alcool par litre de sang, notre homme venait à vrai dire tout juste de sortir de prison suite à une précédente séance d\'exhibition sexuelle datant de février. Par ailleurs déjà condamné à une trentaine de reprises pour des délits X (ou Y), il a été interpellé et placé en garde à vue.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?