Lons-le-Saunier : D’un bon coup de balai

Compte tenu de sa fâcheuse tendance à faire mordre la poussière à ceux qui lui font des crasses, on peut comprendre que Christophe Bardet, sanguin Lédonien de 40 ans à qui le nom de famille va comme un gant Mapa, n\'ait pas supporté ce lundi que son cher voisin du rez-de-chaussée lui dise « du balai » et le mette à la porte suite à une dispute sur fond d\'alcool.

Une réflexion que ce grand habitué des scènes de \"ménage\" (déjà condamné à huit reprises pour ses gestes violents) aura bien volontiers pris au mot en s\'armant ni plus ni moins d\'un balai pour régler ses comptes... comme un véritable manche.

Porté par 2,30 g d\'alcool et en cela bien incapable de faire le distingo entre son camarade de beuverie et un malheureux locataire alerté par le tapage, l\'homme en furie se sera exclusivement acharné sur le mauvais bougre.
Sévèrement rossé et soumis à 5 jours d\'ITT pour des blessures au coude, sans doute ce pauvre voisin retiendra-t-il qu\'il vaut parfois mieux se contenter de… balayer devant sa porte.

Pour sa part, notre impétueux Mr Propre aura pu se brosser pour retrouver sa liberté. En état de récidive légale, il écopait mercredi d\'une peine de deux ans de prison dont 18 mois ferme, avec obligation de soins et mise à l\'épreuve pendant deux ans. Histoire cette fois-ci de mettre un peu d\'ordre dans sa tête...

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?