Vesoul (70) : Elle bloque un train, ça tourne mal

Cette fois, c'est à Vesoul qu'une « gilet jaune » a fait parler d'elle.

Alors que le mouvement battait son plein le 3 décembre 2018, une manifestante équipée d'une chasuble jaune a décidé de bloquer le départ un train.

Son coup d'éclat n'a pas fait que des heureux, puisque le train n'a pu partir que trois quarts d'heure après l'heure initialement programmée.

Un retard qui a mécontenté des usagers mais aussi la SNCF qui a décidé de porter plainte.

Jugée en comparution immédiate ce mardi, le tribunal a condamné cette jeune femme à 2 mois de prison avec sursis et 800 euros d'amende à verser à la SNCF.

De plus, six points ont été retenus sur son permis de conduire pour avoir gêné intentionnellement la circulation sur trois ronds-points.

La femme, soutenue par des dizaines de personnes, a annoncé vouloir prendre du recul par rapport au mouvement des gilets jaunes.




Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?