Elle voulait tuer des mites géantes

En début de semaine, les pompiers ont dû intervenir rue Bersot, à Besançon, en raison d'un important dégagement de fumée venant d'un appartement.

Constatant l'ampleur du nuage de fumée, d'importants moyens ont été mobilisés puisque pas moins de 16 soldats du feu ont fait le déplacement pour arrêter ce qui s'apparentait encore à un départ d'incendie..

Seulement, une fois sur place, c'est la stupéfaction : il n'y a aucun feu dans l'appartement de cette personne et la fumée est… suspecte.

Les pompiers découvrent alors plusieurs bombes fumigènes servant à tuer les mites. Cet antimite n'aurait pas pu dégager autant de fumée s'il avait été utilisé correctement. Mais la quantité d'insecticide mise en œuvre aurait pu tuer une colonie de gigantesques mites !

Il faut croire qu\'une personne a rencontré des insectes très méchants...

Les appartements et certains commerces de la rue Bersot ont dû laisser leurs portes et fenêtres ouvertes de nombreuses heures pour évacuer ce fumigène très odorant.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?