Entrainement à la grève place de la révolution à Besançon

Le chômage, la retraite, les salaires, la précarité, l'expulsion des immigrés et bien évidemment le nucléaire… les revendications de ce 1er mai furent habituelles et sans grande surprise.

Dès 10h syndicats, sympathisants et promeneurs se sont retrouvés Place de la Révolution pour participer à la manifestation. Nous y avons rencontrés les habitués qui « ne manqueraient ce rendez vous pour rien au monde », et qui souhaiteraient même que « cette manifestation ait lieu deux fois par an », les occasionnels qui viennent « dès qu'ils en ont le temps », et surtout « quand le soleil brille, car l'année dernière il pleuvait et ils sont restés chez eux ». Ah, messieurs les organisateurs, faudra penser aux parapluies les prochaines fois.

Et puis ceux qui « passaient par là, et ca a l'air bien sympathique, donc on s'est dit qu'on allait se promener avec eux »…. Ah oui, et savez vous pourquoi cette manifestation ? « euhhhh c'est pour le travail non ? Mais vous savez, il fait beau alors peu importe »

Ahhhhh d'accord, c'est une bonne raison aussi.

Bref, l'information du jour c'est quand même qu'il faisait beau, et que tous seront fin prêts pour les nouvelles manifs de la rentrée
ML
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?