Saône (25) : Excès de désinvolture

Quand on pense aux difficultés rencontrées par nombre de ses collègues braqueurs, serait-ce grisé par un succès inespéré que ce malfrat à moto aura décidé le 24 juin dernier de jeter sa cagoule après avoir arraché en pleine rue et avec un complice les 10 000 euros de recettes qu\'un buraliste saônois avait entre les mains ?

Si le doute est permis, il y a par contre une chose de certaine : c\'est que ce n\'était en tous les cas pas l\'idée du siècle ! Car pour avoir ainsi offert aux enquêteurs de quoi l\'identifier par son ADN, ce Bisontin de 34 ans déjà connu de la justice aura lui-même causé sa perte…

Interpellé il y a quelques jours et présenté hier à un juge d\'instruction, il a été mis en examen pour vol aggravé… sans avoir fait l\'effort de reconnaître sa culpabilité, en ne s\'expliquant pas la présence de ses empreintes génétiques sur la pièce à conviction. Une mauvaise foi qui fleure bon la honte d\'avoir agi sans réfléchir, alors que les investigations continuent pour désormais retrouver son acolyte.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?