Jura : Faux procès

L'on a beau dire que la vérité sort de la bouche des enfants, il semblerait qu'hier le tribunal correctionnel du Jura n'en ait pas eu l'intime conviction. A moins qu'il n'ait tout simplement pris cette affaire de "torture" par-dessus la jambe ! Ce dont (pour une fois) on ne saurait trop le blâmer, quand on pense qu'une jeune animatrice se retrouvait donc dans le box des criminels… pour avoir prétendument scotché en 2013 la bouche d'un bambin de 3 ans, au cours d'une séance de périscolaire.

Expliquant pour sa part ne pas avoir dépassé le stade de la menace contrairement à ce que sa turbulente "victime" avait bien pu rapporter à l'époque à ses parents, l'accusée, qui aujourd'hui n'exercice plus dans le département, aura en effet obtenu la relaxe.

.
Publié le mercredi 10 septembre 2014 à 16h11

Confirmez-vous la suppression ?