Feux d\'artifice agités en Franche-Comté

Alors que presque toutes les communes de Franche-Comté avaient prévu des spectacles pour fêter le 14 juillet, bon nombre d\'entre elles ont dû annuler ou raccourcir les festivités. La faute à qui? À la météo!

Programmer des feux d\'artifice un vendredi 13 n\'était pas une bonne idée, les organisateurs l\'auront appris à leurs dépens. Pesmes et Port-sur-Saône ont en effet été obligés de reporter spectacles, bals et concerts à une date ultérieure, la pluie battante de vendredi soir ne permettant pas de tirer les feux.

Ceux qui avaient choisi le soir du 14 juillet pour célébrer la Fête Nationale ont été un peu plus inspirés. Quoique...
La pluie menaçant, Besançon a commencé les feux avec un quart d\'heure d\'avance. Au grand dam des spectateurs, qui auraient bien aimé voir en entier un spectacle qui aura tout de même coûté 24 000 €!
Sans compter que la cérémonie militaire avait été réduite à son strict minimum, les rues sinistrées par les travaux du tram étant peu accessibles aux chars et autres véhicules de l\'armée.
Et pour couronner le tout, les spectateurs ont dû affronter un mouvement de foule conséquent sur la passerelle Battant, complètement bouchée pendant une dizaine de minutes. Cela a provoqué un peu de panique chez les enfants, et beaucoup de colère chez les adultes.

À Belfort, si les feux d\'artifice se sont déroulés sans anicroche, le bal fut plus orageux : une bagarre s\'est déclenchée vers 4h30 du matin entre plusieurs participants. Lorsque les pompiers ont voulu intervenir, les convives se sont retournés contre eux : trois hommes du feu ont eu le nez cassé, un quatrième souffre d\'un léger traumatisme crânien.
Sept pompiers ont porté plainte, et au moins trois des agresseurs présumés ont déjà été interpellés. Âgés de 21 à 26 ans, ils étaient tous sous l\'emprise de l\'alcool.

Finalement, c\'est peut-être Vesoul qui a eu le plus de chance samedi soir. Grâce à un léger problème technique, les feux d\'artifice ont commencé avec quelques minutes de retard, ce qui a laissé le temps aux spectateurs de s\'installer.
Pas de pluie, pas de bagarre, les 20 minutes de spectacle non-stop se sont déroulées dans une magie parfaite, sur la musique de grands films hollywoodiens. Un très beau spectacle, qui prouve que les petites villes peuvent faire aussi bien (sinon mieux) que les grandes!

Diaporama : les feux d\'artifice du lac de Vesoul - Vaivre >>

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?