Besançon : Flambée des prix

Alors que d\'ordinaire le stationnement en nocturne et le week-end donne lieu à des tarifs préférentiels, la nuit dernière à Besançon, des automobilistes ont payé au prix fort l\'emplacement qu\'ils occupaient sur le parking Battant. Et en disant cela, on ne se base pas sur les 1,20 € de l\'heure pratiqués normalement en semaine et en journée dans les différentes zones de parcage de la ville. Oh que non ! Négociées bien plus chèrement encore, ces places auront coûté à trois personnes leurs… véhicules respectifs, entièrement ravagés par le feu, aux environs de 3h du matin ce lundi.

Un incendie apparemment criminel qui aura également endommagé deux autres voitures, avant que les pompiers ne parviennent dans l\'urgence à limiter les frais de cette soudaine infla(mma)tion.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?