Doubs : Attendus au tournant

Durant le week-end de Pâques, en réponse à une faible mobilisation dans le Doubs, les contrevenants de la route s\'étaient senti obligés de se défouler comme jamais en petit comité pour ne pas plomber leur moyenne de suspensions de permis et de véhicules immobilisés, lors de ce rendez-vous incontournable.

Depuis, la question était de savoir si cette tendance allait se confirmer à l\'occasion du grand pont du 1er mai, marqué par 5 jours de contrôles routiers intensifs de mercredi soir à dimanche. Soit un événement exceptionnel… que beaucoup n\'auront cette fois-ci voulu rater sous aucun prétexte !

En effet, tout au long de cet interminable week-end, nombreux auront été les participants à se manifester. Venus pour la plupart s\'illustrer par un excès de vitesse (348), ils auront pour le reste été quelques uns à avoir fait le déplacement en état d\'ébriété (45), contre un seul sous l\'emprise de stupéfiants.

Des délits en pagaille qui auront donc apparemment favorisé un retour à la \"normale\" du taux d\'infractions graves, avec un bilan \"raisonnable\" de 26 rétentions immédiates du permis de conduire et 49 immobilisations de véhicules, pour à peu près 400 prétendants potentiels...

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?