Ginko à Besançon : oui, il y aura des améliorations

Depuis l'arrivée du nouveau délégataire du réseau Ginko, Keolis, les usagers du réseau de bus de la ville de Besançon sont mécontents.

En septembre, il y a déjà eu 276 réclamations enregistrées par les utilisateurs des bus de la ville.

Parmi ces réclamations, 37 concernent la ponctualité des bus (qui arrivent en retard ou en avance) et 49 dénoncent des horaires non adaptés (qui ne permettent plus de correspondances avec les trains TER par exemple), révèle l'Est Républicain.

Mais la direction de Keolis Besançon est formelle : toutes ces remarques et le mécontentement des usagers seront pris en compte. Des études sont déjà en cours pour perfectionner le service.

À ce titre, il est donc important que les gens fassent ces réclamations pour que les problèmes soient remontés à la direction de Ginko qui pourra alors améliorer les choses dans les mois à venir.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?