Besançon : Grande braderie et grosse galère

Etant donné qu\'il n\'y a aura pas fallu attendre sur cet événement pour que le casse-tête se pose, nous dirons simplement qu\'en ce week-end de Grande Braderie d\'automne, le centre-ville de Besançon est encore moins accessible qu\'en temps normal. Une occasion toute trouvée pour vous habituer encore et toujours à délaisser votre voiture sur les parkings relais, au profit des très pratiques transports en commun !

En attendant de devoir prochainement payer votre stationnement en plus de votre trajet de bus, Ginko se propose aujourd\'hui et demain de récompenser les bons élèves d\'un ticket aller-retour gratuit pour la braderie. Une générosité dont seuls les automobilistes garés à Temis ou à la Malcombe (en remplacement provisoire de Micropolis) pourront toutefois profiter ; les parcs relais des Hauts du Chazal et Casamène n\'étant pas concernés par l\'opération.
Avec plus de 70 000 visiteurs attendus durant ces deux jours, il ne fallait pas trop en demander non plus.

Et sinon, pendant qu\'\"on\" vous invite à vous laisser conduire en ville, sachez qu\'une tombola à ne rater sous aucun prétexte peut vous permettre de repartir ce samedi… au volant d\'une Toyota Aygo.

GéPé
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?