Grève générale

"Tout est à nous, rien est à eux, tout ce qu'ils ont, ils l'ont volé. Partage des richesses, 37 1/2 pour tous, ou alors ca va péter !"


Voila ce que l'on peut entendre ce mardi matin dans les rues de Besançon. Le corps enseignant, le personnel des hopitaux, les pompiers... ils sont nombreux à manifester contre les projets de réforme des retraites du gouvernement. Le face à face avec Luc Ferry et Nicolas Sarkozy, aura lieu aujourd'hui à 16h30. Peut-être un premier pas vers des négociations entre gens intelligents qui accepteront de faire des concessions et de revoir leur réclamations. En attendant, une petite pensée pour tous ceux qui sont dépendants des transports en commun et qui ont galéré ce matin pour aller travailler !
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?