Il emprunte le nom d'un mort, à Pontarlier

Vendredi dernier, une lycéenne de 17 ans s'est réfugiée au commissariat de Pontarlier après avoir été agressée par un homme d'une quarantaine d'années. Celui-ci a demandé à la jeune fille de le suivre chez lui puis, face à son refus, a tenté de la faire entrer de force dans sa voiture.
Un récit et un agresseur qui rappellent fortement aux policiers des descriptions déposées quelques jours auparavant par d'autres adolescentes.

Le suspect ayant été interpellé, il se révèle que ce Congolais, installé à Pontarlier depuis 4 ans après avoir été expulsé de Suisse, possède un permis de conduire douteux. Une perquisition permet de découvrir parmi ses affaires une notification de décès irlandaise, établie au même nom que celui que cet homme prétend porter!
Un homme qui est décédé en avril 2009 à Dublin...

Le réfugié Congolais aurait donc usurpé l'identité d'une personne décédée. Ce qu'il nie plus ou moins, en affirmant avoir rencontré le propriétaire légitime des documents en novembre et décembre dernier. Dates auxquelles l'irlandais était déjà bel et bien enterré...
Le suspect, quel que soit son nom, a finalement été mis en examen pour "agression" sur des jeunes filles, "usurpation d'identité" et "détention et usage de faux documents administratifs". Il a été placé en détention provisoire.

Laure Godey
Publié le jeudi 14 janvier 2010 à 11h32

Confirmez-vous la suppression ?