Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
14
Besancon
Sam
26
Dim
29
Lun
31
Mar
30
CPAM
 
Toute l'actualité
 Champagnole (39) : Il la met enceinte sans qu'elle s'en rende compte
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

Ce qui aurait pu être un conte de Noël n'est qu'une histoire de couple et de tromperie de plus. L'histoire se passe à Champagnole (39) et semble tout droit sortie d'un mauvais roman.

Une histoire d'apparence banale



François vit avec Sophie depuis plus de 2 ans. Il souhaite faire un enfant, mais elle n'est pas enthousiasmée à cette idée. Elle vient de trouver un emploi stable, en CDI, et il travaille toujours dans une TPE en Intérim. Ils ne roulent pas sur l'or, mais arrivent à vivre confortablement depuis qu'ils habitent ensemble.

Seulement, du côté de François, la pression familiale se fait sentir. Il est le dernier d'une fratrie et ses frères ont déjà des enfants qui ont quelques années. Il sent que le moment est venu.

N'arrivant pas à convaincre Sophie, il met au point un stratagème pour avoir un enfant...

La première étape est de supprimer la contraception. C'est l'étape la plus simple car Sophie n'est pas très à l'aise avec la pilule. Ensemble ils décident donc d'utiliser des préservatifs comme moyen de protection. Évidemment, François n'en mettra jamais...

Au bout de 4 mois sans protection, Sophie commence à changer d'humeur. De plus, elle a "du retard" comme on dit.

C'est à ce moment que la partie diabolique du plan est mise à exécution.

Un plan diabolique



François a un ami "presque" infirmier puisqu'il est en première année d'école. Avec la complicité de celui-ci, le compagnon de Sophie organise une consultation privée.

Elle explique donc ses problèmes. L'étudiant infirmier rassure Sophie : les dérèglements hormonaux sont fréquents chez les jeunes femmes un peu stressées et il existe une solution pour que tout rentre dans l'ordre.

La prescription est simple : manger beaucoup de lipides et de glucides, éviter l'aspartame, la stévia et tout substitut non calorifique. Si possible, manger des choses qui ont baigné dans l'huile comme des frites, du poulet, des churros et des chips. Il faut "huiler le corps" donc.

L'objectif de François est simple : forcer Sophie à prendre du poids pour qu'elle ne se rende compte qu'au bout de plusieurs mois de son état. De plus, il espère que la consommation excessive de malbouffe viendra cacher quelques symptômes de sa grossesse...

Un plan sans accroc (ou presque)



Bizarrement, tout se déroule bien les trois premiers mois. C'est que Sophie est un peu naïve selon le témoignage d'un proche :

"On avait bien vu qu'elle avait prit beaucoup de poids [...] François allait tous les jours dans des fast-foods pour lui rapporter de quoi manger. Plus elle mangeait et plus elle avait faim."

Mais, au bout du quatrième mois, François est inquiet. Empêtré dans son mensonge, il n'ose plus dire à Sophie qu'elle est sans doute enceinte. Surtout que la jeune femme est épanouie avec ses 18 kilos en plus. Mais, il commence à avoir peur pour le bébé. À ce rythme un rapide calcul lui indique qu'elle pourrait prendre plus de 45 kilos durant toute la grossesse.

Il décide de tenter de la convaincre que, finalement, il serait peut-être bon de consulter un médecin...

Mais Sophie ne veut plus rien savoir. Elle consulte régulièrement le site Doctissimo et, selon plusieurs utilisatrices du forum, il n'y a pas de problème. Elle ne voit donc pas pourquoi elle aurait besoin de consulter.

Un mensonge encore plus gros



C'est le tournant de l'histoire. François, ne trouve pas de solution et, désespéré, il parle de son histoire à un collègue, Emmanuel.

Ce dernier, qui est fasciné par les groupes d'interventions des forces spéciales et autres groupes paramilitaires, arrive à convaincre François d'organiser une fausse prise d'otage.

Emmanuel va donc persuader quelques amis de jouer des preneurs d'otages ainsi que le groupe d'intervention du GIGN sensé les libérer !

Le plan consiste à surprendre Sophie chez elle, jouer rapidement la prise d'otage et faire intervenir ensuite le deuxième groupe de "faux GIGN" pour la délivrer. Évidemment, tout ceci n'est qu'une mise en scène qui a pour but d'emmener Sophie à l'hôpital pour un examen complet une fois la scène de théâtre terminée.

On admettra que l'idée est originale même si un peu tirée par les cheveux...

Toute l'équipe planifie soigneusement le plan et ils décident de se lancer un dimanche soir. Afin de superviser la chose, François s'absente dès le samedi midi en prétextant une « virée entre potes » et laisser Sophie seule le week-end.

C'est que l'enjeu pour lui est gros : il compte sur ce dernier mensonge pour repartir sur de bonnes bases avec Sophie.

Tout ne se passe pas comme prévu



En enfonçant la porte, les faux preneurs d'otages ne trouvent personne. Et pour cause, l'appartement a été déserté et de nombreuses choses sont manquantes.

François panique mais trouve rapidement un mot sur la table du salon. La lettre est signée par Sophie.

"Sophie a fini par quitter François pour aller vivre avec un proctologue bourguignon rencontré sur Doctissimo, raconte Emmanuel. Elle élève leur fils Ronald près de Dijon et François lui rend visite tous les quinze jours".

D'après certains habitants du quartier qui connaissent l'histoire, François est quand même fier d'avoir réussi à mettre son plan à exécution. Il a mis enceinte une femme sans qu'elle s'en rende compte, ce qui n'est pas une mince affaire. Mais, parfois, il semble regretter.

Car tout aurait été plus simple s'il avait attendu quelques années encore. Après tout, il n'a que vingt ans...
actualités Besançon Publié le lundi 26 décembre 2016 à 08h41
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Lulu-04077
“Excellent, il faudrait l'adapter en film... mais sans les énormes fautes d'orthographe !!!”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 26 décembre 2016 à 11h46
Réponse de Lulu-04077
“Ah ben voilà, les fautes sont corrigées, malheureusement je ne peux pas effacer mon commentaire...”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 26 décembre 2016 à 16h46
Réponse de NicolasLo
“Pas d'inquiétude Lulu, c'est sans doute grâce à vous si les fautes ont disparu :-)”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 27 décembre 2016 à 12h36
Réaction de macarena-80783
“Les fautes c'est comme les héros.....il y en a plein les cimetières !!!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 15 mars 2017 à 20h51
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr