Il poignarde un gendarme après avoir oublié de prendre ses médicaments

Tout le monde le sait : si un médecin vous prescrit des médicaments sur ordonnance, il vaut mieux les prendre. C'est même vital pour vos proches si vous souffrez de troubles psychiatriques...

Tout commence vendredi dernier à Delle (90) lorsqu'une femme d'une soixantaine d'années s'aperçoit que son mari a oublié de prendre ses cachets. Les petites pilules ne sont pas anodines : elles permettent à l'homme de rester calme...

L'humeur du malade devient rapidement exécrable et la femme décide de contacter le Samu et les gendarmes. C'est ce moment que choisi le vieux pour se retrancher dans son appartement. Il menace alors tout le monde avec un long couteau bien aiguisé. Ses conditions sont simples : qu'on lui fiche la paix !

Afin d'en finir rapidement et sans blessé (il y a de quoi rire des fois), les militaires du Psig ont dû intervenir pour maîtriser le forcené qui devenait de plus en plus nerveux et dangereux. Ces professionnels de l'action ont utilisé un Taser pour lui administrer une bonne dose d'électricité afin de le calmer.

Ce procédé, dont l'efficacité n'est plus à démontrer, a permis aux gendarmes d'immobiliser l'homme quelques instants.

C'est une fois allongé sur le sol que le vieux psychopathe aurait saisi un couteau pour l'enfoncer profondément dans le pied d'un gendarme.

Le sous-officier a donc été conduit au centre hospitalier de Belfort pour y soigner sa blessure.
Publié le lundi 16 mai 2016 à 08h00

Confirmez-vous la suppression ?