Sochaux : il rate le chien et cogne son maître par erreur

C'est une nouvelle scène de violence urbaine qui vient d'être jugée à Sochaux (25).

L'histoire est malheureusement des plus classiques : on y juge un jeune homme de 28 ans, originaire de Bosnie-Herzégovine qui a fracturé la mâchoire d'un autre jeune, que nous appellerons Loïc.

Le décor prend forme lorsque les deux hommes se croisent. Le jeune Sochalien promène son chien lorsque celui-ci se dresse soudainement et montre les dents à l'approche du Bosniaque.

Agissant par réflexe, l'immigré tente de se protéger en assénant un coup de poing bien senti au cabot pour le calmer ! Manque de pot, il rate le chien et sa main vient s'écraser contre le visage du jeune. C'est en tout cas la version qu'a défendue son avocat devant le juge...

Le bilan médical est sans appel : le jeune Loïc a sa mâchoire cassée en trois endroits différents !

L'homme originaire de Bosnie-Herzégovine s'en tire avec 4 mois de prison avec sursis (première condamnation depuis son arrivée en France il y a un an).

Il faut aussi rappeler que, si le gredin avait réussi à toucher le chien, il aurait pu se retrouver devant un tribunal pour acte de cruauté envers un animal et écoper – au maximum – de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende !
Publié le mardi 15 mars 2016 à 11h38

Confirmez-vous la suppression ?