Il voulait lui faire des trous de balle

Planoise a encore connu une nuit traumatisante. Ce quartier, situé «en zone prioritaire » à Besançon, avait déjà fait parler de lui au niveau national lors d\'un 14 juillet qui restera dans les mémoires.

Dans la nuit de dimanche à lundi, une personne (ou plusieurs ?) a attendu la nuit pour se rendre avenue du parc, non loin de la place René Cassin.

Là, alors qu'un commerce fermé n'avait pas encore baissé sa grille, de nombreux coups de feu ont été tirés sur la devanture du magasin ! Un écart de conduite qui n'aurait sans doute pas plu à René Cassin, un des auteurs de la déclaration universelle des droits de l'homme...

Ce sont des habitants du quartier qui ont prévenu la police vers 22 h après avoir entendu les détonations. Pour le moment, rien n'a filtré sur les circonstances de cette fusillade, même s'il semble qu'aucun blessé ne soit à déplorer.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?