Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
13
Besancon
Jeu
20
Ven
19
Sam
19
Dim
25
CPAM
 
Toute l'actualité
 Ilot Pasteur : Philippe Gonon veut tout arrêter !
Envoyer à un ami par email

Le projet du MoDem pour Besançon intitulé "Un élan pour Besançon" n'y va pas par quatre chemins : pour son porteur Philippe Gonon, le chantier de l'ilot Pasteur doit tout simplement être entièrement revu et corrigé.
Pour justifier sa prise de position radicale, le candidat MoDem met en avant dans son programme plusieurs raisons. Une environnementale : "Le parking souterrain envisagé va générer un trafic automobile intense en plein centre (devant les lycées ?) et risque de subir les contrecoups des inondations" ; une sociale : "Ce ne sont pas 9 appartements en HLM (et le reste en Top luxe) qui vont faire progresser la mixité du quartier" ; et une économique : "C'est une dépense énorme qui a été demandée aux Bisontins pour un hypothétique résultat en 2015 avec des dépassements gigantesques : fouilles, dépollution, procès !"
Autant de raisons qui justifient selon le candidat "bayrouiste" de totalement "repenser le projet". "Il faut stopper le programme avant qu'il ne soit un fiasco complet (ce qui est déjà largement prévisible) et arrêter le gaspillage énorme de fonds publics sur un projet certes hérité de la municipalité précédente, mais qui aurait pu être stoppé dès 2001 quand de nombreux élus s'opposaient au projet (29 abstentions et votes "contre" sur 55)", peut-on lire sur le programme du candidat, qui prône un projet radicalement différent. Pour Philippe Gonon, "Pasteur ne doit pas être considéré comme un élément isolé, mais comme le lien entre la place de la Révolution et la future Cité Lumière que nous voulons édifier sur le site Saint-Jacques. Il faut créer un cheminement commercial et culturel sur cette zone."
Concrètement, dans l'ilot Pasteur à la sauce orange (couleur du MoDem), plus de parking souterrain, mais un ilot rénové "uniquement en surface, en proposant un ensemble de logements, commerces, services et allées piétonnes qui élargiront la zone économiquement viable jusqu'au lycée Pasteur." Pas question pour autant de renoncer à la Fnac : "Si elle veut toujours venir, elle y aura toute sa place, mais pas dans une galerie marchande, concept totalement dépassé ! Il faut une zone commerciale ouverte, passante."
Quand on lui objecte que son "contre-projet" nécessiterait encore une fois de repousser la date de livraison d'un équipement attendu depuis déjà trop longtemps, Philippe Gonon sourit : "Nous sommes aujourd'hui embarqués dans un véritable imbroglio qui nous mène droit dans le mur : les procès se succèdent, les sols sont polluées, les fouilles sont arrêtées… Avec tout cela, vous croyez vraiment que le projet va être livré à temps ? En arrêtant tout et en repartant sur un nouveau projet, je ne suis pas sûr que l'on perde du temps au final !"
actualités Besançon Publié le mercredi 6 février 2008 à 11h31
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Scrat25
“Alors la pour une fois... je trouve quil tiens de propos sensés le gars... ca donne à réfléchir !”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 6 février 2008 à 11h45
Réaction de djv2000
“Décidément, le projet "îlot Pasteur" n'en finit pas de susciter des débats... Franchement, ça devient ridicule. Quoiqu'on en pense, c'est un projet déjà ancien qui a été voté par les équipes municipales alors en place, pourquoi revenir dessus et retarder une fois de plus sa livraison? Ce centre commercial est nécessaire pour acueillir de grandes enseignes qui font cruellement défaut au centre-ville de Besançon, et je ne crois pas que la Fnac en soit le meilleur exemple.
Oui, c'est vrai, Besançon est frustrée de ne pas avoir de Fnac depuis près de 20 ans, mais, ironie de l'Histoire, c'est un peu tard pour accueillir une Fnac : vu le déclin des ventes de CD et DVD qui sont des supports condamnés à moyen terme, et la progression des ventes de produits culturels sur le Net, à quoi bon accueillir une Fnac, alors que Besançon est la ville de France qui possède le plus fort ratio de librairies par habitant?
Mais le problème ne tourne pas tout entier autour de la Fnac, et d'autres enseignes manquent au centre ville, alors c'est bien beau d'arrêter le projet, encore faut il trouver une solution de substitution : rassurez-moi, on ne va tout de même pas transformer St Jacques en un centre commercial! On ferait bien d'y implanter une grande bibliothèque qui centraliserait la médiathèque, la minable bibliothèque d'études (je parle des locaux, pas des fonds) et la minable BU Lettres qui est d'un autre temps...”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 6 février 2008 à 14h16
Réponse de fantasik
“La fnac n'est plus tant disquaire ou libraire que détaillant de produits high-tech. En soi, ça n'apporte rien de neuf dans le paysage bisontin (la fnac n'étant pas moins cher ni plus sérieuse que Darty installé proche du centre ville). En revanche le centre ville manque cruellement de magasins d'équipement sportif, de fournitures artistiques, de bricolage et autres produits reconduits en périphérie dans des centre commerciaux bien moins facile d'accès que le centre ville à tous les usagers de transport en commun. (ben oui, on critique l'accès au centre difficile pour les voitures, mais c'est l'endroit le plus accessible à ceux qui n'en ont pas).
Le projet de l'ilôt pasteur est un bon projet. Et après tout, ce n'est pas la faute du prjet si besançon recelle de trésors achéologiques en son sous-sol. Ce n'est pas non plus la faute du projet si les sols ont été polués. Une fois ces problèmes écartés, je ne vois pas ce qui pourrait ralentir de nouveau sa réalisation.
Par contre l'intérêt de regrouper BU et médiathèque semble une bonne idée. Sur le papier en tout cas. Sauf qu'on a toujours intérêt à multiplier les points de culture qu'à les rassembler en un seul lieu. C'est moins pratique, moins facile à gérer, mais ça permet de couvrir plus de population. C'est un choix à faire.
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 6 février 2008 à 14h59
Réaction de besancon2008
“Dans le projet du modem si il y a bien un point sur lequel je ne suis pas d accord c'est celui de l ilot pasteur je pense qu il faut laisser avancer ce qui a été signé et evité de remettre de l argent ds qque chose qui a deja couté assez cher. M. GONON je trouve votre programme tres interessent et nettement plus que celui de M. ROSSELOT malgré que je soit encarté UMP. ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 6 février 2008 à 14h46
Réaction de dreamland
“Puissiez vous tenir la route si vous etes elu M.Gonon !!!! ”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 7 février 2008 à 11h19
Réaction de Kankoyott
“FNAC, HM , Zara.... Besancon, patrie de Fourier et de Proudhon, proche d´Arc et Senans, s´offre des rêves vieux de 15 ans. Si la ville souhaite devenir site classé UNESCO, l´aménagement ne devrait-il pas être un peu plus ambitieux qu´un parking souterrain + traffic et des enseignes que s´offrent toutes le villes européennes. Le projet mediathèque (SVP multilingue) me semble interessant dans la ville du CLA. Il vaut mieux arreter un projet qui a vieilli avant d´être réalisé et étudier les idéés de P.G.”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 17 février 2008 à 15h08
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr