Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
15
Besancon
Lun
28
Mar
29
Mer
24
Jeu
20
CPAM
 
Toute l'actualité
 Immobilier - ça va baisser !
Envoyer à un ami par email
Allons-nous vers une explosion de la bulle immobilière à Besançon ?



Si l'on en croit les statistiques, les prix de l'immobilier ont augmenté en France de plus de 100 % depuis 1997 en euros courants... et Besançon et toute la Franche Comté ne font pas exception.



Le thème de la bulle immobilière est d'abord apparu sur internet dans un très grand nombre de forums. Ces forumeurs étaient pris pour de vrais fous en 2003/04 puisque "l'immobilier ne baisse jamais" et que "Le loyer c'est jetter l'argent par les fenêtres".



Depuis quelques petites semaines de nouveaux échos apparaissent. Et si acheter son bien immobilier n'était pas le bon plan ? Les articles récemment publiés dans la presse nationale et/ou régionale montrent un net ralentissement des transactions ainsi qu'une diminution des loyers. Les transactions dans le neuf au deuxième trimistre 2006 ont diminué.



Le taux directeur de la Banque Centrale Européenne augmente depuis fin 2005 et se situe à 3 %, ce qui fait inévitablement augmenter le taux des emprunts immobiliers (et donc limite la capacité d'achat des acheteurs puisque les salaires n'augmentent pas). Ils augmenteront encore en octobre...



Les statistiques des plus grands réseaux se basent sur des moyennes mobiles (qui lissent tous les chiffres d'un mois sur l'autre) et ne reflètent pas immédiatement les baisses enregistrées. Il s'agit des lettres de conjoncture disponibles librement sur internet. Les délais se rallongent. La tension augmente du côté des vendeurs pressés de vendre.



Les acheteurs peuvent commencer à se frotter les mains et commencent à avoir de plus en plus le dernier mot. Ils font des propositions très en-dessous du prix du vendeur. Il me semble que c'est un sujet intéressant tout le monde, tant par l'ampleur de l'augmentation de ces dernières années que par l'ampleur de la baisse potentielle dans les mois ou années à venir.



Pensez-vous que Besançon subira l'explosion de la bulle immobilière avec douceur ou avec fracas ? Avez-vous mis votre bien en vente et vous tardez à réaliser la vente ?



Vous a-t-on fait des offres à -20% ou -30% par rapport à ce que vous avez demandé ?

Vous êtes agent immobilier et l'activité de votre agence diminue ?

Vous ne vendez plus grand chose alors que les biens que vous avez à la vente sont très nombreux, mais invendables à cause du prix ? Vous travaillez dans la banque et vous voyez le nombre de dossiers des demandes d'emprunts diminuer depuis quelques mois ? Qui sont les responsables de cette situation ?
actualités Besançon Publié le vendredi 1 septembre 2006 à 16h43
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de magdalena25
“Ca fait trois ans qu'on nous dit que ça n'augmentera plus, que les prix vont s'effondrer... et c'est loin d'être le cas même si l'activité est largement ralentie. Mais avec l'effet TGV et les vendeurs indécrottables sur leurs prix je ne crois pas à une baisse pour tout de suite malheureusement.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 septembre 2006 à 17h23
Réponse de lolo2besac
“La différence c'est qu'aujourd'hui la situation est radicalement différente : les taux sont plus élevés (donc on ne peut qu'acheter moins cher), les stocks d'appartement et de maisons mises en vente on explosé depuis quelques mois, de plus en plus de personnes sont "hors du marché" (même en s'endettant un maximum, ils ne peuvent rien acheter ou pas assez grand).

Si tu fais un petit tour sur le net tu verras que les langues se délient et que certaines agences ferment (toute une chaine en Bretagne par ex, c'est loin mais révélateur).

L'immobilier est rempli de mythes : effet TGV (le TGV entre Paris et Lyon existe depuis 1982 et n'as pas empêcher la chute de l'immobilier de 1991 à 1997), les anglais (qui achètent tout), les divorces (autant qu'avant, et les couples se reforment) etc...

Savez-vous que la population intra-muros a baissé à Besançon entre 1999 et 2005, lors du dernier recensement ? C'est la seule ville du Grand Est, alors que toutes les autres ont vu leur population augmenter (Dijon, Mulhouse, Nancy, Metz, Strasbourg)...

Il est clair que comme tout cycle immobilier, à un moment donné ça ne peut que diminuer... c'est la vie de l'économie !”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 septembre 2006 à 17h45
Réaction de michel
“eh ben face à cela je dis ouf!!!ouf pour tout le monde car tout le monde a besoin de se loger, c'est d'ailleurs pourquoi je ne crois pas à la baisse des prix : le logement est un bien de première nécessité (comme la nourriture), si bien que la demande est inélastique par rapport au prix (elle varie très peu) et il existe en France un manque structurel de logements (demande”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 septembre 2006 à 21h46
Réaction de michel
“demande supérieure à l'offre. Le TGV attirera sûrement de la population (d'autant que notre ville est agréable), aggravant peut-être le manque de logements. En tous cas cette pénurie jette une partie de la population à la rue et les inégalités se creusent entre ceux qui possèdent un logement (qui peut même être une rente) et ceux qui ne vivent que de leur travail (salarié ou indépendant) -de plus en plus de SDF ont un emploi-. Donc honte à ceux qui ont profité de ce dysfonctionnement du marché : se loger convenablement est un luxe dans de nombreuses villes...a quand la fin du scandale??? ”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 1 septembre 2006 à 21h56
Réaction de chris
“Au vu du nombre de couples qui se sont endettés car voulant "acheter" et souvent mal conseillés , ayant trop souvent comparé le montant du rembt de prêt au montant de leur loyer mais ayant aussi oublié que pour un petit budget il faut acheter "loin" donc carburant en + voiture en +, nounou en plus et charges en plus (fuel par exemple), assez à l'affut d'affaires immobilière, je constate que les prix ont tendance à baisser et le marché à ralentir, et effectivement à Besançon aussi, il y a des agences qui souffrent beaucoup ... la suite dans quelques mois ....
actualités BesançonEnvoyée le samedi 2 septembre 2006 à 15h51
Réaction de magdalena25
“Je ne suis pas du tout d'accord sur le fait que les prix baissent. Les biens sont plus longtemps en vente certes mais ce n'est pas pour autant que les vendeurs en deviennent raisonnable. Justement l'exemple que tu cites. Le dernier étage du parc Micaud est resté très longtemps invendu car le propriétaire en voulait la modique somme de 4 millions de francs!!!!!!!!!!!! Il savait très bien que c'est carrément trop cher mais il testait.
Ca fait plus d'un an que les taux bancaires remontent et les prix ne baissent pas pour autant. Les maisons ne se vendent pas car trop chères mais les vendeurs ne baissent pas pour autant.....et oui on sait jamais, un pigeon se lève chaque matin, et croyez moi pour la plupart ils sont persuadés que leur "pigeon" ne va pas tarder à venir achter, ils préfèrent rester avec leurs biens et des prêts relais sur les bras que de baisser le prix de leur merveilleux bien.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 4 septembre 2006 à 16h44
Réponse de lolo2besac
“Le simple fait que les biens soient "plus longtemps" en vente est un signe inconstestable du refroidissement actuel.

Pour ce qui est des prix, si tu te bases sur les chiffres de la FNAIM, il est clair qu'étant juge et partie, ils ne vont pas se tirer dans le pied. Mais si tu regardes dans les dernières lettres de conjonctures il est bien précisé que les prix ont baissé au niveau national... Psychologiquement, c'est très important. Oui, l'immobilier ça peut baisser...

Pour ce qui est des prêts relais, ils sont limités. Et si la vente ne se fait pas, ce n'est pas à la banque de ramasser les pots casser. Mais au propriétaire qui a fait ce prêt relais. Et à ce niveau, c'est le meilleur pour être sous pression... et de devoir baisser le prix.

Dernière remarque : il faut différencier les prix affichés en agence, des prix réels de vente (que seuls les notaires peuvent connaitre). ”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 4 septembre 2006 à 18h40
Réaction de TAZ

Les taux d'interet monte doucement.

Les biens ne partent plus dans la semaine ou ils ont été mise en vente. Cela veut bien dire qu'il y a un net ralentissement.

Je ne suis pas étonné que les gens se barre de Besac pour aller aux allentours!!!!

Les gens veulent trop chez de leur bien. Et il ne les vendent certainement pas le prix qu'il en veulent! c'est sur!

Pour ma part je cherche à acheter depuis 1,5 ans. et j'ai remarqué que l'on voit pendent plusieurs mois les même bien à vendre. Alors si personne n'achete, il va bien falloir que les prix baisse!

De plus le TGV ne fera pas augmenter le prix de besac, peut être ce des communes au alentour de la gare si une zone d'activité se developpe. Ca risque juste de faire fuir les CSP+ du centre et des communes alentours pour se rapprocher de la gare.

Pour les Anglais, ils ne sont pas fan de la Franche Comté!

Et c'est vrai que demandé à un agent immobilier si ce qu'il vend et sur quoi il est payer à la com' va baisser, il va pas vous dire le contraire. A les écouter il y a toujours quelqu'un d'autre sur l'affaire.

Je pense notamment à un agent immobilier qui m'a dit "dans l'immobilier on ne négocie pas" (mort de rire), ensuite il m'a fair le cout du "moins pire" (il montre d'abord un produit hyper cher et hyper moche hyper invendable puis ensuite vous montre un bien mieux, un peu moins cher en le comparant avec le premier). Et après il m'a fait le coup de faites vite qu'ai quelqu'un dessus qui es prèt a signer.

resultat, 1 an aprés le bien est toujours a vendre. Et 20000 euros de moins. Mort de rire.

Alors c'est vrai que pour leur faire confiance...”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 29 septembre 2006 à 23h27
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr