Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
10
Besancon
Mer
16
Jeu
19
Ven
21
Sam
18
CPAM
 
Toute l'actualité
 Inauguration de la passerelle de la Malate à Besançon
Envoyer à un ami par email

La passerelle de la Malate, qui relie les Prés-de-Vaux à la route de la Malate, a été inaugurée vendredi à Besançon, presque deux mois après son ouverture.

Cet ouvrage avait suscité beaucoup de questions lors de sa mise en service, au début du mois d'août 2010.
Il faut dire que le projet initial était de construire une petite passerelle de 100 mètres de long, réservée aux cyclistes, piétons, trottinettes et rollers, pour un coût ne dépassant pas le million d'euros.
Or, c'est en réalité un véritable pont qui a été construit, avec rampes d'accès, garde-corps et éclairage, et long de presque 300 mètres. Le tout pour un coût réel de 3,3 millions d'euros TTC...
Seul point commun avec le projet initial : la "passerelle" est toujours réservée aux modes doux, et interdite aux véhicules à moteur.

L'ouverture de l'ouvrage à la circulation s'était fait en toute discrétion, à peine signalée par un entrefilet dans les journaux locaux. Nulle inauguration n'était alors prévue.
Ce manque de communication de la part de la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon, ajoutée au dépassement du budget prévu, avait suscité un début de polémique. Sans compter que la passerelle risque de devoir subir de nouveaux travaux à plus ou moins long terme, une centrale hydroélectrique étant en projet sur le chemin des Prés de Vaux (voir le panneau d'information ci-dessus).

L'inauguration officielle qui s'est déroulée vendredi devrait toutefois rassurer les détracteurs de la passerelle : la Communauté d'Agglomération assume pleinement ses écarts budgétaires!

R. Hingray
actualités Besançon Publié le lundi 4 octobre 2010 à 18h21
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“Cela augure mal du projet tram. Triplement du prix des travaux...
Il est utile de savoir aussi que le projet minimaliste du tram ne tiendra pas et qu'il sera nécessaire d'y apporter ce qui sera considéré comme des améliorations au bénéfice de l'usager. 220 millions ? Rêvez...”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 5 octobre 2010 à 08h18
Réaction de gedeon25
“voyons Gérard, que dites-vous là???

Il est bien connu que la Municipalité et la CAGB respectent toujours leurs engagements financiers !!!

la passerelle des prés de vaux : dépassement
la réfection du palais des sports : dépassement
la voie des mercureaux : explosion des dépassements et plus un rond pour finir le tronçon beure > rocade (ok, la voie des mercureaux tout le monde est en tord à commencer par l'état, mais c'est juste pour illustrer mes propos...)

AUCUN CHANTIER N'A JAMAIS RESPECTE SON BUDGET INITIAL !


alors le tramway, d'avance j'en ris jaune... les prévisions les plus fines annoncent déjà 400 Millions d'Euros, pour une ville de moins de 120.000 habitants c'est assez fort, mais rassurez-vous, ce sont les entreprises qui vont régler la note... OUI !!! sauf que ces entreprises, le peu qu'il en reste, risque fort de prendre la poudre d'escampette : Marnay et Voray-sur-l'ognon sont TRÈS accueillantes et on y trouve pas que des sociétés minuscules (HARDEX, VELUX, CADUCIEL, CHAILLARD, SARDSDET...) mais ce scénario là, nos politicards refuse de le voir... ca c'est la stratégie du "jusque ici tout va bien, après moi le déluge..."

actualités BesançonEnvoyée le mardi 5 octobre 2010 à 09h21
Réaction de Rachida25
“Question tram, je suis allée à Fribourg dont la ville est jumelée avec Besançon mais la configuration de cette ville de 220.000 habitants est à l'instar des villes allemandes où les axes routiers urbains sont très larges, les trams ont donc leur large place, les moyens financiers existent aussi, pas de voitures au centre ville, on respire......le respect, la propreté, la discipline font partie du quotidien des habitants, si Monsieur le Maire a voulu s'inspirer de ce modèle, il a complètement oublié qu'on est en France et que rien n'est possible dans ce pays car rien n'a été prévu par nos politiques depuis toujours ; ici l'esprit visionnaire n'existe pas.......idem pour les revendications actuelles concernant les retraites......dans 30 ans nos enfants nous détesteront !”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 6 octobre 2010 à 22h11
Réaction de val
“un seul mot: SCANDALEUX!!! non deux...ECOEURANT”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 7 octobre 2010 à 07h42
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr