Incendie criminel dans un restaurant de Belfort

Un restaurant de la vieille ville de Belfort a été partiellement détruit hier matin par un incendie dont l\'origine serait criminelle.

L\'alerte a été donnée vers 9h10 : de la fumée noire s\'échappait de la cuisine du restaurant Le Molière. Les pompiers, rapidement sur place, sont facilement venus à bout de ce début d\'incendie, qui n\'a pas fait de dégâts très importants. Seule la cuisine a été partiellement détruite, tandis que la salle du restaurant est noircie par la fumée.

Les policiers chargés de l\'enquête ont eu tôt fait de découvrir d\'étranges faits, qui laissent à penser que cet incendie a été allumé intentionnellement.
Tout d\'abord, une porte de service a été forcée. Ensuite, le feu s\'est déclenché dans trois endroits distincts : dans la cuisine, dans la salle du restaurant, et dans le couloir qui relie la cuisine à la salle, ces deux derniers départs de feu s\'étant éteints d\'eux-mêmes.
Un expert en incendie devra confirmer l\'origine criminelle de cet incendie. En attendant, Le Molière a été mis sous scellé.

Suite à ce sinistre, le propriétaire du restaurant a tenu à signaler un désaccord entre lui et le gérant de l\'établissement. Ce dernier ne paye en effet plus ses loyers depuis près d\'un an.
Cette affaire a d\'ailleurs été portée au tribunal le mois dernier : le gérant devait être expulsé avant le 3 août. En attendant, le restaurant était interdit d\'exploitation.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?